Sous la poussière du temps

L’ancien site des établissement Casterman à Tournai s’est développé au coeur du quartier St Jacques entre le 19 ème siècle et la fin des années 1990. Ce site, qui a vu passer une grande partie de la BD belge (Tintin, Martine,…), à fini par occuper tout un îlot, durant différentes phases de développement de l’imprimerie. Ce témoignage de l’Histoire de la bande dessinée belge était devenu une friche industrielle abandonnée. En 2001 un concours d’architecture est organisé sur le site par un promoteur pour le faire revivre. Le parti architectural proposé se basait sur la nécessité d’aérer l’îlot de tous les volumes inutiles pour libérer les constructions historiques intéressantes telles le couvent du 17 ème siècle de l’origine du site, la première extension de l’imprimerie dans le jardin du couvent et quelques édifices témoignant de l’architecture du début du 20 ème. L’objectif était de recréer un îlot ouvert sur la ville et d’y aménager des espaces publics, une cinquantaine de logements, des bureaux et un édifice public. L’unique nouvelle construction, réalisée sur le parking souterrain créé, évoque l’histoire du lieu par l’utilisation de panneaux en béton architectonique illustrant les casses d’imprimerie. Le contemporain côtoie l’historique en un ensemble unitaire et serein. Les espaces paysagers intègrent une présence végétale importante pour agrémenter le coeur d’îlot et en faire profiter les résidents.

Belgique, 2002 – 2006

Réhabilitation d’une ancienne friche industrielle

Heijmans sa